Urbex – La famille glauque

Pour des raisons de sécurité: aucune adresse ne sera divulguée.

Une maison banale nichée au fond d’un jardin broussailleux quelque part dans le Rhône. Les derniers occupants, partis, mystérieusement, en 1995, en laissant tout sur place.

Quatre petites marches à monter, un perron à traverser, et on se retrouve à l’intérieur de cette bâtisse de deux étages aux volets défoncés. À gauche, le salon. Les chaussures sont toujours à l’entrée, ça donne la sensation étrange que les propriétaires ne sont partis que pour des vacances, mais en vain…

Les photos sont encore là, poussiéreuses mais intactes.

À l’étage, un long couloir tapissé de moisissures, donne sur la salle de bain et des chambres. Tout est dans un bordel innommable, comme le reste de la maison : vêtements, attaché-case, cartes de visite, documents personnels, journaux éparpillés…

img_2823.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s